Unko Museum : J’ai testé le musée du caca à Tokyo au Japon

Non, vous ne rêvez pas. Cet article est bien réel : je suis allé au Unko Museum à Odaiba, le fameux musée du Caca. Il s’agit du deuxième lieu de ce type puisque l’autre musée est présent à Yokohama également. L’occasion de se plonger dans un monde où le 💩 est mis à l’honneur de façon toute mignonne ! On peut le dire : c’est Kawaii ! C’est encore un musée WTF comme celui des nouilles instantanées.

Une réservation conseillée avant d’arriver au Musée

Il faut croire que ce musée est à la mode ! En effet, il n’est pas rare de voir des créneaux complets. Il est donc fortement conseillé de réserver directement par internet. Attention tout de même, la réservation se fait uniquement en japonais. En réservant et en payant en ligne, vous payerez 1600 yens le billet (soit tout de même un peu plus de 13€). Si vous avez de la chance et qu’il reste des billets sans réservation, ce sera alors 1800 yens. Cela concerne le tarif adulte.

Une entrée particulière dans ce Unko Museum…

Dès votre arrivée, vous serez mis dans l’ambiance ! On vous demandera de crier “Vive le Caca” après une vidéo de présentation. Pire encore, vous allez devoir vous asseoir sur de fausses toilettes pour pouvoir récupérer votre petit caca coloré en plastique. C’est de cette façon que vous allez être accueilli. Autant vous le dire, c’est plus qu’étrange mais on rigole bien. Que vous soyez un adulte ou un enfant, le fou rire est garanti tellement la situation est surréaliste. C’est avec l’ami Alexis Lemee de Récits d’Aventures et les potes de Nihon365 que j’ai pu faire ce musée : un moment mythique dont je vais me souvenir longtemps.

Juste après un beau décompte, il suffit de se lever pour découvrir un petit caca en plastique d’une couleur aléatoire. Cadeau, c’est pour vous ! Vous pourrez repartir avec.

Le “musée Instagram” avant tout

Une fois que vous avez obtenu votre petit caca, vous allez arriver dans une salle. Cette dernière est constituée de plusieurs scènes faisant l’apologie… du Caca ! Ces salles sont colorées et surtout là pour que vous puissiez prendre des photos. Derrière ce côté fun se cache surtout le musée instagrammable par excellence. On ne va pas se mentir : tout le monde vient pour ça. Quoi qu’il en soit, vous rigolez du début à la fin et c’est vraiment très fun.

De nombreuses scènes pour se prendre en photo un peu partout

On enchaine les petites salles et on prend quelques photos. Le “Musée” s’arrête plus ou moins à cela. On ne peut pas dire qu’il s’agit vraiment d’un musée où vous allez tout apprendre plein de choses sur cette thématique, ici tout est mignon surtout. On y découvre tout de même une partie “musée” avec des jeux de société ayant pour thématique la… merde. Mais ça s’arrêtera là.

Il y a même une copie d’un Konbini… Le Unko Mart ! Alors, on se prend un soda Caca et un Onigiri ?

En réalité, l’expérience est basée sur des petites activités : un caca géant qui crachera des boules colorées après un décompte de 10 secondes, des murs colorés, une salle d’arcade avec une thématique que je n’ai pas besoin de répéter, un jeu où il faut crier le plus fort possible dans un micro pour envoyer votre poop le plus loin possible,… Et vous pourrez également laisser une trace de votre passage en dessinant votre meilleur caca dans de petites toilettes au mur !

C’est ici que vous pourrez laisser une trace de votre passage en dessinant votre meilleur caca au mur !

Une boutique officielle (hors de prix) en fin de circuit pour acheter vos souvenirs !

Dernière salle avant de débarquer dans la boutique officielle : une salle avec des miroirs et des beaux cacas lumineux. Ils offrent une atmosphère sympa et on se surprend à faire de belles photos ici. Incroyable mais vrai… Alors, je suis pas beau au milieu de toutes ces belles lampes 💩 ?

Vous l’aurez compris, derrière ce musée se cache surtout un endroit fait pour la photo et pour rigoler. Tout est à prendre au second degré dans ce Unko Museum et on se marre surtout du début à la fin grâce à des petites activités qui vous attendent sur votre chemin. On appréciera alors ces quelques petits endroits pour pouvoir prendre la pose mais il faudra l’avouer : on fait le tour en moins d’une heure, ce qui fait un peu cher pour 1600 yens. Ceci dit, si vous y allez à plusieurs, vous passerez un excellent moment. C’est une expérience tellement unique et déconnectée de la réalité que… je ne peux que vous le conseiller ! C’est à mettre dans la catégorie “Only in Japan” ! 😉

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi