Rui Hachimura, drafté en 9e position par les Washington Wizards, est le premier japonais de l’histoire à avoir été drafté en NBA. C’est une belle vitrine pour le basket japonais, un pays dans lequel le championnat NBA est déjà très populaire.

Un profil à part

Tout comme la joueuse de tennis Naomi Osaka, Rui Hachimura est issu du métissage. En effet, sa mère est japonaise et son père est béninois. De plus, sa vie l’a rapidement rapproché des États-Unis, où le jeune joueur japonais a rejoint le championnat universitaire américain en 2016 et évolué pour l’équipe des Bulldogs de Gonzaga, avec lesquels il a atteint la finale du championnat NCAA en 2017. Deux ans plus tard, il est même élu meilleur joueur de la Conférence Ouest de ce championnat universitaire avant de rejoindre la draft NBA, pour laquelle vous pouvez réaliser un prono basketball NBA. Il est alors drafté en 9e position par les Washington Wizards, alors que les prévisions le voyaient drafté en 12 ou 13e position.

Une intégration plutôt réussie

Les Washington Wizards vivent une saison plutôt compliquée et ils n’ont guère d’espoir de se qualifier pour les play-offs, étant pour le moment seulement classés 12e de la Conférence Est avec un bilan de 13 victoires pour 26 défaites. Cependant, Rui Hachimura réussit parfaitement son intégration. Pour illustrer ces propose, le jeune japonais a atteint la barre symbolique des 100 points en seulement 8 matchs, ce qui en fait le deuxième joueur le plus précoce de l’histoire de la franchise derrière John Wall.

Le joueur de Basketball Hachimura en 2018. – ©Shuhei S from Tokyo, Japan Licence 2.0 CC.

De nombreuses retombées attendues

Cette première draft d’un japonais pourrait avoir des retombées assez importantes pour son pays d’origine. Déjà populaire, la NBA pourrait être encore plus suivie dans les années à venir, surtout si Rui Hachimura continue à enchainer les bonnes performances. En outre, cette draft a eu lieu environ un an avant le début des Jeux Olympique 2020 qui auront lieu à Tokyo. Bien évidemment, puisque le Japon est le pays organisateur, toutes ses équipes de sports collectifs sont automatiquement qualifiées. On peut donc imaginer que de bonnes performances de la sélection nipponne lors du tournoi olympique puisse assurer une plus grande popularité du basket au Pays du Soleil Levant. Cela permettrait à ce sport d’être bien plus exposé, mais aussi de garantir une augmentation des enfants qui s’inscrivent dans un club de bakset. Cela devrait permettre au basket japonais de progresser et donc de voir d’autres joueurs du pays évoluer en NBA.

En conclusion

Lors de la draft de la saison 2019-20, Rui Hachimura a été drafté en 9e position par les Washington Wizards, devenant ainsi le premier joueur japonais drafté dans le championnat de basket le plus prestigieux au monde. Le jeune japonais s’est parfaitement intégré dans sa nouvelle équipe et il a notamment atteint la barre des 100 points inscrits en seulement 8 matchs. Si Rui Hachimura parvenait à maintenir ce niveau de performance, il pourrait améliorer la popularité d’un sport déjà très suivi et augmenter le nombre de nouveaux licenciés.

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Gotoku-ji : Le temple du Maneki-Neko (chats) à Tokyo

Quand on voyage à Tokyo, on visite naturellement de nombreux temples. Comme ils sont ...

Le plus grand carrefour du monde à Shibuya au Japon

Alors j’étais à deux doigts de vous faire une blague sur l’enseigne Carrefour, mais ...

Japon : Pourquoi les japonais mangent-ils KFC à Noël ?

Quand je parle du fait que les japonais fêtent Noël en mangeant KFC, on ...

Partons à la découverte du Château de Wakayama

Il y a quelques jours, j’étais pour la première fois dans la préfecture de ...