Séisme au Japon : quel est le risque et comment se préparer ?

Il y a certaines zones du globe qui sont évidemment bien plus risquées en ce qui concerne les séismes. Vous le savez déjà probablement mais le Japon est un pays qui connait régulièrement des secousses sismiques à des degrés très variables. Je vous avais d’ailleurs déjà donné mes conseils en cas de tremblement de terre au pays du Soleil Levant.

Le risque de séisme est-il vraiment important au Japon ?

Effectivement, on ne va pas se mentir : ce risque est plus important ici que dans d’autres parties du monde. La raison est simple : le Japon se trouve à un endroit où quatre plaques tectoniques se croisent. Autant vous dire que cela multiplie les risques de ressentir des secousses et notamment plus fortes qu’ailleurs. Néanmoins, la plupart du temps ces séismes sont totalement inoffensifs et s’il peut y avoir quelques dégâts techniques, il y a peu de risques pour la population.

Après, le vrai problème des séismes c’est qu’ils ne sont pas prévisibles : on ne sait pas quand ça va arriver ni même leur puissance. Si un système d’alerte est en place sur tous les téléphones et se révèle plutôt très efficace, il n’intervient que quelques secondes avant le début des secousses, laissant alors peu de temps d’agir. Pour les chiffres, on estime d’ailleurs que dans l’archipel il y a entre 2 et 3 séismes par jour mais évidemment comme en France parfois, on ne les ressent même pas. En tout cas, retenez une chose : les tremblements de terre sont nombreux mais les très violents sont rares malgré tout.

Les japonais sont très bien préparés

Le gouvernement japonais forme ses habitants dès qu’ils sont jeunes aux actions à effectuer en cas de tremblement de terre. Ainsi, les japonais qui sont de nature calme ont tendance en cas de secousses à effectuer simplement les actions qu’il faut faire pour être en sécurité, sans aucune panique. De plus, les infrastructures sont pensées pour cela également. Tous les immeubles et autres bâtiments sont construits pour pouvoir résister à ces contraintes naturelles. Il existe plusieurs moyens techniques également de palier à des soucis comme des portes anti-tsunamis dans certaines villes par exemple. Évidemment, parfois les catastrophes naturelles entrainent des problèmes liés à d’autres éléments comme ce fut le cas avec le tremblement de terre, puis Tsunami à Fukushima. Vous connaissez hélas ce qu’il s’est passé au niveau de la centrale nucléaire et dans ce cas, ce sont des problèmes qui dépassent les risques naturels.

De plus, au delà d’un tremblement de terre, ce qui est souvent redouté ce sont tout simplement les répliques. En effet, si vous ne le savez pas : après un tremblement de terre, il y a des chances d’avoir des répliques qui peuvent se produire pendant de nombreuses heures après le premier tremblement de terre. Cela peut raviver la peur et fragiliser encore plus certaines infrastructures peut-être déjà précédemment endommagées. Il faut donc faire attention à cela.

Qu’en est-il du fameux “Big One” dont on entend parler ?

Depuis pas mal de temps, on entend parler du “Big One”. En effet, les chercheurs s’accordent à dire que le Japon subira dans un avenir plus ou moins proche un gros tremblement de terre. Pour l’heure, on ne connait ni le lieu, ni la puissance, ni la date évidemment. Simplement, ce “Big One” est attendu dans les 30 prochaines années, autrement dit : très prochainement. Le dernier gros séisme d’Osaka en 2018 a par ailleurs ravivé cette crainte. Quand on parle d’un “Big One”, on parle alors d’un séisme qui se situerait à 8 ou 9 sur l’échelle de Richter. Les dégâts seraient alors colossaux même si le Japon est un pays préparé à ces situations et cela pourrait tout simplement dévaster le pays. En 1995, la ville de Kobe avait aussi hélas connu un tragique tremblement de terre et il a marqué les habitants, notamment parce que les dégâts étaient colossaux et qu’il y avait eu des milliers de morts. Ainsi, même s’il y a un risque, les japonais ne semblent pas plus inquiets pour le moment. Néanmoins, il faut se préparer à toute éventualité car elle est en effet probable.

Carte officielle des risques de gros séismes dans les 30 prochaines années. | Source : L’ambassade de France au Japon.

J’espère avoir pu vous éclairer un peu plus sur ce phénomène qui est un élément du quotidien des japonais mais qui pour nous, que vous voyez touriste ou ressortissant est forcément perçu différemment. Il ne faut donc pas paniquer et suivre les instructions, en général tout se passe d’ailleurs très bien.

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi

Peut-on utiliser Airbnb au Japon ?

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que les logements au Japon est une dépense ...

Au Japon : on roule à gauche mais pas seulement…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer un article un peu différent. On ne va pas ...

Peut-on utiliser l’application Uber au Japon ?

Depuis un certain temps maintenant, Uber est en effet bien implanté au sein de ...

Sumiyoshi Taisha : Un magnifique temple à Osaka

J’ai décidé de lui dédier un article complet tellement j’ai apprécié ma visite. Aujourd’hui, ...

Découvrez le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo

Saviez-vous que le plus grand marché aux poissons du monde se trouve à Tokyo ...

Comment acheter des tickets pour Universal Studios Japan à Osaka ?

Personnellement, je suis un fan des parcs d’attractions et j’ai pour objectif de visiter ...