Kyoto : Une taxe de séjour à payer pour chaque nuit passée ici

Me voilà maintenant à Kyoto ! Après quelques jours à Tokyo, puis plus de 40 jours à Osaka, je débarque donc dans une nouvelle ville, avec une tonne de nouvelles choses à découvrir. Si Kyoto est à moins d’une heure d’Osaka en train, vous pourrez être surpris par certaines choses qui sont un peu différentes ici. Ceci dit, ça n’a rien à voir avec le sujet de l’article d’aujourd’hui,. En effet, je vais vous parler d’une nouvelle taxe pour les touristes, en application depuis le mois d’octobre 2018.

Une taxe à payer pour chaque nuit passée à Kyoto

Si vous avez un hôtel, un Airbnb ou toute autre place… Sachez que dorénavant, il vous sera demandé de payer une taxe entre 200 yens (environ 1,60€) et 1000 yens (environ 8€) par nuit (plus vous payez cher chaque nuit dans votre hôtel, plus cette taxe sera élevée). Cette nouvelle règle est entrée en application le 1er octobre 2018 et permettra d’améliorer les infrastructures pour le tourisme, d’éviter les logements illégaux et de protéger les lieux importants selon la municipalité de Kyoto. Sachez que cela existe déjà à Osaka et Tokyo mais qu’en théorie intégré dans le prix de votre logement et que c’est donc totalement invisible.

Cette taxe est à payer par le gérant de l’hôtel ou votre hôte dans le cadre de Airbnb. En théorie donc, elle est invisible pour vous. Néanmoins, je viens d’arriver dans mon logement et mon hôte m’a parlé de ça. Je me suis renseigné et je me suis rendu compte que parfois, on peut vous la demander en arrivant et que dans ce cas, vous devez la payer. Autant vous le dire : c’est pas cool quand vous avez déjà payé 450€ de logement pour rester ici (oui là, c’est mon cas). Ça pique en plus car j’ai décidé de rester là plusieurs semaines. En restant 28 jours à Kyoto, la somme s’élève donc à 200 yens x 28 jours, soit 5600 yens ! 45€ à débourser, quand ce n’est pas forcément prévu dans le budget, ça ne fait pas toujours plaisir.

Découvrir Kyoto à un prix… Celui de la taxe pour chaque nuit passée ici.

Quel est le barème exact pour connaitre la taxe éventuelle à payer ?

Lorsque vous réservez un logement à Kyoto, pensez donc à demander à votre hôtel ou bien votre hôte si cette taxe est incluse dans le prix. Dans le cas contraire, on pourra vous la demander en arrivant. Pour savoir combien vous allez devoir débourser, c’est très simple : cela dépend du prix de chaque nuit dans votre logement, à l’unité. Je précise que cette taxe est à payer par personne. Si vous êtes deux, vous devrez payer non pas 200¥ par nuit mais 400¥ à titre d’exemple. Voici le barème officiel selon le prix de la nuitée :

  • Moins de 20.000¥ la nuit : taxe de 200¥ par nuit et par personne.
  • Entre 20.000¥ et 50.000¥ la nuit : taxe de 500¥ par nuit et par personne.
  • Plus de 50.000¥ la nuit : taxe de 1000¥ par nuit et par personne.

Autrement dit, ça peut rapidement représenter une certaine somme. Surtout si vous venez à plusieurs à Kyoto. Vérifiez donc bien que si c’est inclus ou non au départ. Cette taxe reste néanmoins une aubaine pour la ville puisqu’on parle tout de même, rien que pour l’année 2019, de plus de 4,5 milliards de dollars qui seront récupérés par Kyoto.

Ainsi, si on vous parle de cette taxe, sachez qu’elle existe bien depuis octobre 2018 et qu’elle est “plus ou moins” obligatoire (disons plutôt : plus ou moins transparente). Si vous ne voulez pas la payer, ce sera à l’hôte en théorie de le faire mais après, je ne sais pas comment cela se passera… Pour faire passer la pilule, j’ai eu le droit à un mois de location de vélo gratuit de mon côté. D’ailleurs, le Airbnb dans lequel je me trouve est génial ! Je vous en parlerai bientôt, parce que je suis déjà fan… 😉

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi