Les japonais et l’alcool : Mythe ou réalité ?

C’est une question que je me devais d’aborder un jour sur ce blog ! On m’a à plusieurs reprises demandé ce que je pensais de la consommation d’alcool “parfois excessive” des japonais mais également si c’était en réalité bien le cas. Je vais donc vous répondre de ce que je sais personnellement et ce que j’ai pu constater ici. Évidemment, c’est mon point de vue et il n’engage que moi, je tiens à le préciser ! Ceci dit, au Japon tout est tellement différent que plus rien ne me surprend aujourd’hui. Rien qu’aller chez le coiffeur est une expérience, alors imaginez découvrir les soirées parfois alcoolisées des japonais…

Quelle était ma vision des japonais et de l’alcool avant de venir ?

De mon côté, j’avais une vision très particulière des japonais. Je pensais qu’ils buvaient beaucoup à la fin du travail pour oublier leurs problèmes (et c’est pas faux je pense, mais je vais y revenir !) et que c’était finalement presque une norme de se bourrer la gueule. Il faut dire que lors de mon premier voyage à Tokyo, j’ai vu de nombreux salarymen dans les rues sur le sol dans des états parfois pitoyables… Ceci dit, j’étais en vacances et je n’ai donc pas fait très attention à ça. Ma vision était donc simple : beaucoup d’alcool pour oublier les difficultés du quotidien. Sur le papier, ça peut paraitre surtout triste.

Les japonais boivent-ils vraiment beaucoup ?

Pour être franc, oui. Je trouve que les japonais boivent beaucoup. Pas forcément en grande quantité mais par exemple je trouve assez dingue leur consommation parfois excessive de bières et cela à tous les moments de la journée ! Le soir, il n’est pas rare du tout d’ouvrir une ou deux canettes juste comme ça pendant le repas ou à la fin. Si ça ne peut pas paraitre pas grand chose, il n’empêche que si vous répétez l’opération quotidiennement cela commence à représenter beaucoup d’alcool consommé. Après, je suis pas certain que les japonais boivent plus que les européens notamment. En réalité, je pense que c’est plutôt similaire.

S’il y a une chose qui m’a un peu choqué, c’est quand je parlais avec des amis japonais et que je leur ai demandé pour la première fois : “T’as des passions dans la vie ?”. À plusieurs reprises j’ai eu le droit à… “Boire de l’alcool !”. Les japonais voient ça comme un moyen de se libérer, c’est plus facile ainsi pour eux de discuter avec d’autres et de se livrer, de penser à autre chose. Ce n’est pas un mythe d’ailleurs : les employés sont très nombreux après le travail à se rendre dans des Izakayas pour boire des verres.

Les japonais ne font pas vraiment attention quand ils boivent. Ils finissent parfois vraiment mal mais ici : ce n’est pas grave ! Le lendemain, on passe à autre chose et c’est comme s’il ne s’était finalement rien passé du tout. Par ailleurs, l’alcool est vraiment présent partout au Japon et c’est quand même consommé par une grande partie des japonais : les plus jeunes, les moins jeunes, les femmes ou les hommes. Néanmoins, j’ai comme l’impression que boire est plus une obligation qu’autre chose. Des voix s’élèvent par ailleurs de plus en plus pour dire qu’ils ne veulent pas consommer d’alcool.

Les japonais ne tiennent pas l’alcool ?

Autant vous le dire, de ce côté là c’est un mythe. Dans la réalité, les japonais sont parfois très surprenants. Il m’est arrivé de rester dans des bars jusqu’à la fermeture et voir des japonais enchainer les verres sans pour autant sembler malade ! Je pense que comme partout dans le monde : certains supportent mieux l’alcool que d’autres. De ce que j’ai vu ici par contre, certains japonais ont une tendance à devenir rouge rapidement après avoir consommé de l’alcool. Ceci dit, ce changement physique ne change rien au fait de pouvoir enchainer les shots…

L’image de l’alcool au Japon est elle positive ?

J’ai l’impression que contrairement en France où parfois on diabolise l’alcool, ici c’est différent. C’est surtout vu comme un moyen de passer de bons moments avec d’autres. Alors oui, je vous l’accorde : il n’est pourtant pas nécessaire de boire pour passer une bonne soirée. Néanmoins, vous serez probablement choqué de voir le nombre de publicités pour des boissons alcoolisées notamment ici ! Chose impossible en France. Néanmoins, je sais aussi que le lobby de l’alcool comme tu tabac est très puissant au Japon, ça aide forcément. De plus, j’ai l’impression que les débordements sont tout de même bien moins nombreux au Japon à cause de l’alcool. Même lorsqu’ils sont alcoolisés, les japonais semblent tout de même très civilisés et finalement il y a donc peu de débordements. Cela doit forcément jouer sur cette image “positive” de l’alcool !

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

  • Donwar

    C’est un peu différent de chez nous je pense. Leurs bières sont moins fortes et en boivent 2 par soirée là où en France on boit beaucoup plus. Mais comme tu dis ils sortent tout le temps, et si les japonais semblent moins tenir l’alcool c’est aussi parce qu’il y a des restes de la veille.

    J’ai fait des diners d’entreprise et là ils carburent au saké, c’est assez forts et ils en boivent beaucoup (à chaque fois ils commandent 35cl de saké pour 5 personnes).

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi

Kamakura : Une ville unique à seulement 1 heure de Tokyo

Si vous comptez faire un voyage au Japon, sachez qu’il existe de très nombreuses ...

Utiliser une carte bancaire Revolut au Japon

Quand on va à l’étranger et que la devise est différente de l’euro, c’est ...

Aller chez le coiffeur au Japon : comment ça se passe ?

Vous allez au Japon pour quelques jours et vous souhaitez vous rendre chez le ...

Japon : Pourquoi les japonais mangent-ils KFC à Noël ?

Quand je parle du fait que les japonais fêtent Noël en mangeant KFC, on ...

Découvrez le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo

Saviez-vous que le plus grand marché aux poissons du monde se trouve à Tokyo ...