Les choses que j’adore et que je déteste au Japon

Après plusieurs mois au Japon, j’ai une vision qui me semble un peu différente de celle que j’avais pu avoir quand j’étais venu en vacances auparavant. Si ce pays a de très belles choses à offrir et de magnifiques côtés, je dois bien avouer aussi qu’il y a des choses qui m’exaspèrent parfois. Quoi de mieux qu’un article où je vous exprime justement ce que j’adore et ce que je déteste au Japon ?

Ce que j’adore au Japon…

Les transports

Alors oui, c’est cher et je vais en parler après dans ce que j’aime le moins. Mais c’est un confort incroyable ici. C’est (presque) toujours à l’heure et c’est franchement un plaisir de les prendre, du moment que c’est en dehors des heures de pointe où là en général, j’ai même tendance à éviter de les prendre. Même sans permis de conduire ici ou sans voiture, on peut presque se rendre partout dans les grandes villes.

La gentillesse des japonais

C’est un fait, les japonais sont adorables. Si vous demandez de l’aide dans la rue pour chercher une adresse par exemple, il ne sera pas rare que la personne vous accompagne jusqu’à votre destination même si le détour nécessite plus de 10 minutes ou 15 minutes à pied !

Le client est roi et le service de qualité

Quand vous êtes client ici, le service est proche de la perfection. Je pense même que c’est la perfection. Alors forcément, c’est parfois surjoué et ça vous mettra peut-être même mal à l’aise ! Mais c’est plaisant et on sait que quand on demande quelque chose ce sera fait sans problème et de la meilleure des façons. Ici, La Poste japonaise ne perdra jamais un colis par exemple.

Trouver du travail, c’est plutôt facile

Alors effectivement, il ne faudra pas le faire difficile et être prêt à faire ce qu’on appelle ici un “baito”. C’est en gros un petit travail qui se fait parfois à mi-temps et qui permet de gagner un peu d’argent ! Les étudiants sont nombreux à en faire mais également d’autres personnes. En clair, il n’est vraiment pas difficile de trouver du travail au Japon dans de nombreux domaines. Le pays est même en manque de main-d’oeuvre, c’est donc un vrai problème.

Passer une bonne soirée ne vous coûtera pas forcément une fortune

Il est facile de passer des bonnes soirées ici sans se ruiner. Je ne dis pas que ce n’est pas possible en France mais en règle générale on peut vraiment s’amuser de plusieurs façons au Japon sans vraiment y laisser un rein. Que ce soit au Karaoké, dans des bars (avec parfois des forfaits illimités qui vous permettent pendant une heure ou deux de consommer ce que vous souhaitez), cela peut rapidement devenir intéressant.

Se sentir en sécurité partout

C’est un point que de nombreuses personnes abordent mais c’est vrai. Se sentir en sécurité partout au Japon, c’est juste fou. On peut poser son téléphone partout, son sac sur une table et partir commander, on peut oublier son portefeuille,… On retrouvera toujours ses affaires. Je vous assure que ce sentiment là, il n’a pas de prix et ça devient tellement naturel que c’est compliqué ensuite quand vous allez dans d’autres pays de vous y faire.

Osaka

Je suis désolé mais je devais le dire : j’aime tellement cette ville ! Je m’y sens si bien, les gens sont différents du reste du Japon. J’en ai vraiment l’impression, on sent une richesse et une bienveillance encore supérieure au reste du pays. Ici on se laisse un peu plus vivre j’ai l’impression. C’est un peu la ville où tout est permis, c’est du moins ce que je ressens et j’adore. Je suis fou de cette ville !

La nourriture relativement accessible

Il est clair qu’au Japon, je mange beaucoup plus au restaurant que quand j’étais en France. La nourriture et notamment celle japonaise reste très accessible, de quoi pouvoir se permettre plus facilement quelques folies. Ça c’est quelque chose qui me manquera beaucoup si je rentre en France, c’est certain. Après si on fait attention on peut aussi profiter de belles promos dans les supermarchés puisque la nourriture fraiche non consommée sera soldée à partir de 17 heures. De quoi grappiller quelques yens à chaque fois.

Les magasins ouverts 7j/7 et 24h/24

On dirait pas mais ça change la vie et votre façon de consommer. C’est vraiment génial ! Quand on commence à prendre l’habitude, ça devient tout de suite plus compliqué de s’en passer. Je me demande même comment on fait en France.

Ce que j’aime beaucoup moins au Japon…

Certains codes sociaux

Au Japon, il y a trop de règles pénibles. Le respect est important et c’est d’ailleurs un point que j’adore ici mais parfois ça va bien trop loin. Les japonais ne disent pas forcément ce qu’ils pensent, ils vous diront parfois même l’inverse de ce qu’ils pensent réellement, on sent qu’ils se forcent pour certaines choses et au quotidien dans vos liens sociaux avec les autres c’est très pesant car on se demande si les gens sont sincères. Je sais que j’ai beaucoup de mal avec ça personnellement car je suis du genre très honnête et direct. Ça a pu me poser problème par ailleurs ici car je dis ce que je pense.

Je ne vais pas parler non plus parler des inégalités entre les femmes et les hommes ou bien encore de la pression sur certains enfants pour qu’ils réussissent ou même encore les problèmes du monde du travail au Japon. Idem on ne dit jamais “non” au Japon, du moins difficilement et c’est pénible… Enfin, ça fait beaucoup !

La sur-utilisation du plastique

Est-ce que j’ai besoin d’en parler ? Je pense que c’est clair pour tout le monde. Alors oui, le recyclage est important ici et conséquent, mais c’est franchement pénible. Une bouteille d’eau en Konbini ? On te donne un sac. Juste pour ça. Je refuse systématiquement mais c’est fou quand même. J’ai acheté une pomme la dernière fois, j’avais trois emballages. Comme les oranges, les japonais oublient qu’une peau naturelle est là pour les protéger je pense ?

Les fruits sont hors de prix

J’adore consommer des fruits en général. En France j’en avais toujours plein chez moi et ça représentait franchement un élément hyper important de mon alimentation. Sauf qu’au Japon, les prix sont délirants parfois. Les ananas et les bananes sont proposés à des prix parfois intéressants mais c’est tout… Autrement dit, c’est plutôt limité quand même.

L’administratif au Japon, c’est parfois pénible

Si vous changez d’adresse au Japon, vous devez faire de l’administratif en Mairie et c’est pénible. À partir du moment où vous changez d’adresse pour plus de 15 jours il faut aller en Mairie se désinscrire et retourner dans une autre pour se réinscrire. Votre adresse sera alors indiquée au dos de votre carte de résident. C’est pénible et une perte de temps énorme. C’est juste un petit truc mais il y en a d’autres comme ça…

Prendre les transports pendant les heures de pointe

Je vous assure, ça m’angoisse, ça me rend fou. J’étais pas du tout stressé par le monde avant mais alors depuis que je suis ici et que je dois prendre les transports pendant les heures de pointe, c’est un enfer. Je ne peux tout simplement plus. Vous êtes compressé comme des bêtes là. Je ne comprends pas… J’essaye d’éviter au maximum.

Les possibles catastrophes naturelles

C’est un vrai problème dans ce pays. On le sait, le pays est quand même soumis de façon assez importante aux aléas de la nature comme notamment les tremblements de terre au Japon. On y pense forcément de temps en temps…

Voici donc une liste des choses plus ou moins non exhaustives de ce que j’aime au Japon et de ce que j’aime moins. La chose la plus pesante reste ce lien social bien différent de celui qu’on peut connaitre en France quand même mais rassurez-vous : ça reste un bonheur de découvrir ce pays et les points positifs surpassent ceux négatifs.

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi

Au Japon : on roule à gauche mais pas seulement…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer un article un peu différent. On ne va pas ...

Est-ce facile de discuter et rencontrer des japonais au quotidien ?

Si j’ai décidé d’écrire un article à ce sujet aujourd’hui, c’est parce que c’est ...

Utiliser un VPN au Japon, c’est obligatoire ?

Vous le savez probablement si vous me suivez depuis plusieurs mois dans mes aventures ...

Le plus grand carrefour du monde à Shibuya au Japon

Alors j’étais à deux doigts de vous faire une blague sur l’enseigne Carrefour, mais ...

Zoo de Ueno : Que vaut ce Zoo au coeur de Tokyo ?

Au Japon, j’ai profité de quelques heures de libre pour aller au Zoo de ...

Aller chez le coiffeur au Japon : comment ça se passe ?

Vous allez au Japon pour quelques jours et vous souhaitez vous rendre chez le ...