Fuji Q Highland, le meilleur parc d’attractions du Japon ?

Vous ne le savez peut-être pas mais je suis un très grand fan des parcs d’attractions ! S’il y a bien un endroit où je ne compte pas mon argent et où j’ai tendance à dépenser, c’est justement dans ces derniers. En quelques semaines j’ai d’ailleurs enchainé : Disneyland Tokyo, Disney Sea et Universal Studio Japan. Néanmoins, il me restait un parc que je voulais absolument faire au Japon : Fuji Q Highland !

Un parc au pied du Mont Fuji

Situé à proximité du Mont Fuji, ce parc est réputé pour proposer des attractions à sensations fortes. Ce que je peux vous dire, c’est qu’en effet, j’ai compris pourquoi il était réputé. Je m’y suis donc rendu le temps d’une journée et je peux déjà vous le dire : j’ai tout simplement vécu l’une de mes meilleurs journées de ma vie dans un parc d’attractions. Un vrai coup de coeur.

Après avoir acheté sur internet un billet pour Fuji Q Highland pour environ 40€, il fallait m’y rendre. Le parc est situé à environ 2h de Tokyo. Pour se faire, deux solutions : le train (qui reste plutôt onéreux) ou bien le bus. J’ai choisi cette deuxième option en réservant directement en ligne un trajet Shibuya <> Fuji Q pour 1800 yens aller et 1800 yens retour. En clair, j’en ai eu pour 30€ de trajet, qu’il faut donc rajouter au prix du billet à 40€. Ce qui fait une journée à 70€ (hors frais sur place comme la restauration par exemple). C’est pas donné mais c’est le genre de plaisirs qu’il faut savoir s’offrir parfois !

Un parc réputé pour beaucoup d’attente aux attractions ?

Le parc est aussi réputé pour des temps d’attente parfois très longs. Pour ma part, j’ai choisi d’y aller après la Golden Week volontairement pour éviter le monde. Je me disais qu’il allait être plus difficile pour les japonais de se libérer quelques jours après avoir déjà eu de grandes vacances. C’est un pari qui s’est révélé gagnant car j’ai pu faire certaines grosses attractions plusieurs fois sans attendre ou presque ! Il y a aussi la possibilité d’acheter un coupe file pour chaque attraction. Pour les grosses attractions c’est environ 12€ à chaque fois, autant vous le dire : je trouve ça clairement abusif. Pour ma part, je n’en ai pas acheté. Notez aussi que pour quelques attractions si vous êtes seul vous pourrez passer dans une file spéciale pour les « Single Rider » (qui est la même que ceux qui payent le fast pass en réalité), de quoi gagner vraiment beaucoup de temps.

Quoi qu’il en soit, me voilà débarqué dans ce parc Fuji Q ! De ce que je connaissais, c’était surtout de grandes montagnes russes. J’ai donc été très surpris en arrivant de découvrir la reproduction de… Paris ! Oui, un mini Paris avec des boulangeries, des commerces et même la Tour Eiffel. Un petit cadre très mignon proposé avant de rentrer dans le parc. C’est sympa comme tout et ça permet de donner aussi au parc une petite identité car ici pas de grosses mascottes comme chez Disney par exemple.

Des attractions incroyables et parfois… violentes

Une fois le parc ouvert, je me suis donc rendu vers quelques attractions. La première que j’ai pu faire est Dododonpa. Derrière ce nom un peu fun se cache en réalité une attraction démoniaque qui va vous projeter à 180km/h en 1,56 secondes. C’est assez incroyable et pour vous dire, c’était tellement violent que j’ai senti tous mes os craquer dans le haut du dos lors du départ de l’attraction. En descendant j’ai clairement eu des douleurs, pendant 2-3 heures. Pour tout vous dire, je n’ai pas voulu refaire cette attraction pour la suite… Comme première image d’un parc, ça calme. 

Ensuite, j’ai néanmoins pu enchainer toutes les attractions et c’était un vrai plaisir. Les sensations sont folles, je pense que j’ai rarement pu ressentir des choses comme ça auparavant. Alors oui, c’est peut-être un peu violent pour certains parfois, je l’entends mais franchement ce parc vous fera vivre des expériences incroyables ! De toute façon, ce n’est pas pour rien que plusieurs attractions sont au Guinness Book des records. J’ai par exemple vraiment apprécié l’attraction Fujiyama qui vous propose un Roller Coaster pendant près de 3 min 30 ! Je n’avais jamais vu une attraction de ce genre aussi longue auparavant. 

Mention spéciale également à d’autres attractions comme Takabisha et Eejanaika. Pour cette dernière, vous allez faire un Roller Coaster à l’envers et en plus de virages très serrés, d’une vitesse folle, votre siège dans lequel vous êtes tourne à 360°. Un coup la tête en bas, un coup la tête en haut… Bref, vous l’aurez compris : il faut avoir le coeur bien accroché. J’ai eu la chance de la faire trois fois en une seule journée ! À la fin, on est pas forcément bien, c’est vrai mais c’était génial. J’ai d’ailleurs déjà envie de retourner au parc pour revivre ça.

Vous ferez largement le tour en une journée

Ensuite, pour être tout a fait franc : le parc n’est pas très grand. S’il n’y a pas grand monde vous pourrez faire toutes les attractions en moins d’une journée. Vous aurez donc même peut-être la chance d’apprécier la vue incroyable sur le Mont Fuji du haut de certaines attractions. C’est aussi ça la force du parc. Notez que pour les enfants, il existe aussi toute une partie spéciale avec des attractions sur le thème du dessin animé Thomas & Friends. Petits et grands pourront donc bien s’amuser, pas de crainte. Idem côté restauration vous aurez plein de choix.

Si je parle des attractions à sensations il y en a aussi d’autres plus douces ou bien encore sur le thème de l’horreur. Il existe aussi dans une partie éloignée du parc un manoir hanté qui nécessite plusieurs heures de ce que j’ai compris à parcourir mais c’est un coût supplémentaire : 4000 yens (une trentaine d’euros donc) pour pouvoir y accéder. Quand vous avez déjà payé votre billet, ça pique un peu on va pas se mentir. Je n’ai donc pas testé de mon côté. Dans quelques jours, une attraction Naruto ouvrira d’ailleurs ses portes (en juin 2019) dans le parc, de quoi pouvoir faire plaisir aux fans de l’animé également.

Une apparence parfois un peu cheap mais des attractions récentes

Si le parc peut paraitre cheap (notamment sur certaines attractions) c’est finalement plutôt un vrai plaisir. On y va pas pour être dépaysé clairement, on y va pour s’éclater et juste profiter de sensations incroyables. De ce côté, ça semble plutôt être une réussite. Après il est clair qu’un petit coup de peinture sur certaines attractions feraient du bien… Mais bon, si ça peut faire peur, on se dit que la sécurité est tout de même un élément très important au Japon et que par conséquent on risque pas grand chose. C’est d’ailleurs un point qui m’a étonné : la sécurité c’est parfois jusqu’à trois ceintures (en plus de la sécurité classique des attractions que vous plaquez contre vous pour vous bloquer dans votre siège).

Bref, vous l’aurez compris : Fuji Q Highland c’était dingue et j’ai déjà hâte de pouvoir y retourner. Très honnêtement, si vous cherchez des frissons, je ne peux que vous le recommander. La vue sur le Mont Fuji que vous contemplez avant un grand huit vous ajoutera cette petite magie supplémentaire. C’était une journée vraiment géniale où il faisait beau et avec finalement peu de gens. Après, il est évident que si vous y allez un jour bondé et que le seul moyen de ne pas attendre c’est de payer un fast pass pour chaque attraction, l’expérience sera probablement bien différente…

Comment acheter un billet en ligne pour Fuji Q Highland ?

Pour être tout a fait franc, le plus simple : c’est de passer par Go Voyagin. Le site est facile à comprendre, vous prenez un e-ticket et en arrivant au parc on vous l’échangera contre un billet papier. Pour acheter ces billets, je vous invite à vous rendre sur le site en cliquant ici.

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi

J’ai visité le temple Ninna-ji à Kyoto accompagné par un moine

Il y a quelques jours, j’étais au temple Ninna-ji à Kyoto, qui se trouve ...

Que vaut Peach, la compagnie aérienne low-cost japonaise ?

Si vous partez au Japon en visa Working Holidays ou bien pour quelques jours ...

Que vaut Universal Studios Japan à Osaka ?

Il y a quelques mois, je vous présentais Universal Studios Japan sur ce blog. ...

Kinkaku-ji : Le temple du Pavillon d’Or à Kyoto

La ville de Kyoto propose des lieux incroyables et certains sont bien connus. C’est ...

Furuzamami Beach : La plus belle plage du Japon à Zamami (Okinawa)

Ça y est, après quelques jours dans la plus grande ville d’Okinawa à savoir ...