J’ai visité le temple Ninna-ji à Kyoto accompagné par un moine

Il y a quelques jours, j’étais au temple Ninna-ji à Kyoto, qui se trouve d’ailleurs juste à côté du Kinkaku-ji dont je vous ai déjà parlé. Au programme : découverte de ce temple de façon un peu spéciale et pas vraiment conventionnelle. En effet, j’ai eu la chance d’être accompagné par deux guides de Wander Compass ainsi que d’un moine et grâce à eux la visite a été encore plus enrichissante. Je souhaitais vous en parler car j’ai tout simplement pu vivre l’une de mes plus belles expériences au Japon.

Qu’est-ce que le temple Ninna-ji ?

Ce temple date de 888 et n’est donc plus tout jeune. L’entrée coûte 500 yens mais ce n’est pas si cher pour accéder à un temple tout de même inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et relativement bien conservé. Pour la visite intérieure, il faudra enlever vos chaussures et visiter les divers bâtiments en chaussettes. Je préfère le préciser, ne mettez pas vos chaussettes trouées ce jour là ! 😉

La particularité de ce temple est d’avoir une histoire étroitement liée à celle du palais impérial de Kyoto. C’est justement tout le récit de ce lieu que le Moine qui nous a accompagné a pu nous raconter au fil de la visite. On a pu sentir quelqu’un de passionné et qui était réellement passionnant. Le fait d’être peu nombreux (on était 6 personnes dans le groupe) nous a offert une vraie proximité avec ce dernier.

Le Moine nous a ici ouvert plusieurs salles dans lesquelles le public ne peut normalement pas accéder. L’occasion d’y découvrir des fresques magnifiques, recouvertes d’or et racontant l’histoire du Japon.

Il s’agit donc d’un temple riche en histoire et surtout avec de dizaines et dizaines de belles anecdotes. L’ayant visité avant sans guide, je peux vous le dire : c’est une expérience totalement différente ! J’ai finalement l’impression d’être passé à côté de l’intérêt du lieu la première fois. Pour cette seconde visite, j’ai trouvé ça passionnant et le fait de pouvoir poser toutes les questions de notre choix permettent de faire tomber l’idée qu’un moine est parfois inaccessible. Il était d’ailleurs très drôle et n’arrêtait pas de faire quelques blagues !

En quoi consistait la visite ?

Grâce à Wander Compass, nous avons pu visiter ce lieu de façon un peu spéciale. En plus de nos deux guides (l’un qui faisait la traduction et l’autre qui prenait des photos), nous étions avec un moine du temple comme je vous l’ai déjà précisé. L’occasion de nous ouvrir des lieux inaccessibles au public et de pouvoir échanger, poser des questions, découvrir bien plus qu’une atmosphère d’un lieu et y découvrir son histoire dans les moindres détails.

Je garde un souvenir unique du moment où le moine nous a proposé de rentrer dans une pièce avec des tatamis (normalement inaccessible au public). Nous avons donc pu avoir des explications très précises de toutes les fresques au mur et ainsi comprendre une partie de l’histoire japonaise très intéressante qui a pu se jouer dans ce lieu. Au plus près de ces fresques, nous avons pu enchainer trois différentes salles et également connaitre de nombreuses anecdotes sur le lieu. J’ai beaucoup apprécié le fait qu’il nous ait fait découvrir toutes les sorties de secours éventuelles par exemple lors de la visite de l’empereur à l’époque en cas d’attaque d’un ennemi. Ce sont finalement plein de petites anecdotes ainsi que des blagues qui ont alors pu rythmer cette visite. J’ai personnellement aussi senti une complicité entre le guide et le moine, ce qui forcément ajoute une confiance et offre une atmosphère où on se sent bien.

Une fois que nous avons pu voir l’intérieur même du temple, nous nous sommes rendu dans une autre partie. L’occasion de découvrir la fameuse Pagode qu’on voit de loin ! Ensuite, nous avons également pu découvrir (de loin car le jardinier travaillait) toute la partie avec les arbres du parc qui offrent lors de la fleuraison (Sakura) un paysage absolument magnifique. Malheureusement, ce n’était pas la bonne période pour observer ce spectacle de la nature.

Puis, dernier point marquant, visite d’un espace où les photos sont interdites mais où sont conservés des centaines et centaines de manuscrits qui datent d’un autre temps. Un trésor de l’histoire japonaise, conservé à l’abris de la lumière. En théorie, ces manuscrits ne sont jamais ouverts. Néanmoins, le moine nous en a sélectionné un pour nous le montrer. Incroyable de voir ces bouts de papiers qui datent d’il y a très longtemps à quelques centimètres de vous, sans vitrine et avec des récits encore là. Évidemment, nous avons pu aussi avoir les explications qui vont avec, de quoi rendre le tout encore plus enrichissant. Dans ce lieu, on retrouve aussi des statuettes rares que vous pouvez observer à seulement 30 centimètres de vous. Ce sont tout simplement les statuettes de ce type les plus proches que vous pouvez voir à travers tout le Japon.

Une fois la visite terminée, nous avons pu avoir une petite session de questions/réponses avec le moine. L’occasion d’en connaître plus sur son parcours pour en arriver là et de savoir pourquoi il a fait ce choix de vie. Un moment là encore privilégié, offrant une vision toute particulière de ce temple Ninna-ji et des souvenirs dont je vais me souvenir longtemps !

Wander Compass, c’est quoi ?

Il s’agit d’une société qui propose des visites guidées au Japon. Pour ce qui concerne Kyoto, leur bureau se trouve au troisième étage de la Kyoto Tower. Vous pouvez vous y rendre pour demander des informations et voir éventuellement les prochaines visites guidées à venir (pour vous y inscrire ou non). Néanmoins, il faudra parler anglais pour pouvoir profiter de ces visites guidées. Ce que j’ai beaucoup apprécié : c’est la gentillesse et la disponibilité des guides ! Ce sont des locaux qui connaissent très bien leur ville et qui sont clairement passionnés. Ces visites permettent également de rencontrer d’autres touristes et c’est donc une bon moyen de voir du monde de plusieurs nationalités différentes (j’étais par exemple ici avec un Colombien, une française, un Hongkongais et des australiens). Vous pouvez les suivre sur Instagram (@Wander_Compass_Kyoto) et découvrir leur site internet. Si jamais vous allez les voir, n’hésitez pas à leur dire que vous les avez découvert grâce à ce blog, ça leur fera plaisir ! 😉

Dans tous les cas, j’espère que cette découverte du temple Ninna-ji vous aura plu et que mon coup de coeur aura été partagé. Merci également à Kentaro de Wander Compass pour l’invitation et évidemment au moine pour sa gentillesse infinie !

Tags:

  • Roméo

    Blogueur

    Passionné par la culture Nipponne, c'est un vrai plaisir de pouvoir partager avec vous cette passion pour ce pays autour de mes nombreux articles... 🇯🇵

  • Voir les commentaires

Votre mail ne sera pas public. Les champs avec une * sont obligatoires.

commentaire *

  • nom *

  • email *

  • Site internet *

Vous aimerez aussi

Jeju Air : Que vaut cette compagnie aérienne coréenne ?

Actuellement au Japon, je suis amené à pas mal bouger en Asie. L’occasion pour ...

Découvrez le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo

Saviez-vous que le plus grand marché aux poissons du monde se trouve à Tokyo ...

On a testé un bar à hérissons à Tokyo (Hedgehog Cafe)

Lors de notre dernier voyage au Japon, nous avons voulu faire quelques petites choses ...

Sumiyoshi Taisha : Un magnifique temple à Osaka

J’ai décidé de lui dédier un article complet tellement j’ai apprécié ma visite. Aujourd’hui, ...

Château de Shuri : la visite historique à faire à Okinawa ?

Depuis quelques jours, je suis sur l’île principale d’Okinawa. À quelques heures de m’envoler ...