S’il y a bien un parc d’attractions qui fait rêver depuis qu’il a été annoncé, c’est Super Nintendo World. Les premières images de synthèse donnaient envie de se plonger dans ce monde incroyable de Super Mario Bros. Si ce n’est pas un parc d’attractions complet mais juste un “land” (un monde) intégré à Universal Studios Japan à Osaka, il n’en reste pas moins que les premières images étaient impressionnantes. Alors que l’ouverture officielle a été repoussée déjà deux fois à cause du COVID, des premiers chanceux ont pu s’y rendre en avance. Et vous savez quoi ? Je suis l’un de ces chanceux ! L’occasion pour moi de vous partager mon avis sur ce parc magique où j’ai déjà eu la chance de m’y rendre à cinq reprises.

Super Nintendo World est un sublime monde coloré et immersif !

J’attendais l’ouverture avec impatience et lorsque je suis arrivé pour la première fois dans le land, j’ai été bluffé par une chose : l’immersion est incroyable. Tout est fait pour qu’on se sente comme dans le jeu vidéo. Les célèbres sons du jeu sont omniprésents et les décors très fidèles à ce qu’on connait de l’univers du plombier. C’est assez fou de se dire qu’on y est, enfin, et que ce monde virtuel peut finalement devenir réel. Le petit Roméo qui jouait à Mario quand il était gamin avec ses parents et qui a toujours rêvé inconsciemment d’être dans sa TV découvre que c’est possible. Tout bouge, tout est dynamique et on y croise évidemment même les personnages les plus célèbres de la licence avec lesquels on peut prendre une photo : Peach, Luigi, Mario ou bien encore Todd. Petits et grands auront les yeux qui pétillent face à la beauté du parc !

C’est la vue que vous avez lorsque vous entrez dans le parc. Autant vous dire que ça vous en met plein la vue dès le départ.

Si ce monde est plutôt réussi et sublime, il est avant tout interactif. C’est le point fort de Super Nintendo World. Dès l’entrée, vous êtes invité à acheter des bracelets. Ces derniers sont des bracelets connectés qui permettent ensuite d’accéder à des mini-jeux mais également de cumuler des pièces et des stickers à collectionner. Vous pourrez alors suivre votre avancement et votre classement en temps réel grâce à une application mobile ! Pour récupérer des tickets par exemple, il faudra scanner certaines parties du parc avec votre bracelet. Ensuite, pour récupérer des pièces, il suffit de casser des blocs [?] ou des blocs de briques en tapant dessous, comme dans le jeu ! C’est pas très COVID friendly c’est certain mais le concept est fantastique. Cela m’a donné personnellement envie d’y revenir plusieurs fois pour progresser dans le classement. De plus, il est impossible en une seule visite de collectionner tous les stickers (car certains ne peuvent être collectés qu’à certains moments de l’année). Il faudra donc revenir plusieurs fois pour avoir 100% des stickers ! C’est un concept qui peut paraitre plutôt abstrait et c’est la raison pour laquelle j’ai publié un vlog sur YouTube pour vous montrer cela.

Que valent les attractions à Super Nintendo World ?

Lorsqu’on visite un parc d’attractions, ce qu’on attend le plus, c’est forcément… les attractions. Ici, vous en avez deux qui sont accessibles sans bracelet. Pour les autres, il s’agit plus de mini-jeux et pour y accéder, il faudra alors acheter le bracelet connecté. Sans celui-ci, vous ne pourrez pas y accéder malheureusement.

Le célèbre chateau de Peach, qui est en réalité l’entrée du parc.

Mario Kart : la déception du parc pour moi

Mario Kart est l’attraction qu’on attendait tous. Il aura fallu plusieurs années aux équipes d’ingénieurs du parc et de Nintendo pour développer ce qui se devait être l’attraction principale du land et la plus incroyable. Grâce à des lunettes de réalité augmentée qui se fixe sur un casque, vous serez plongé directement dans l’univers de Mario Kart. À bord d’un kart accompagné de trois autres joueurs, vous affronterez donc une équipe adverse. Le but étant de gagner la course en récupérant des carapaces à lancer sur les ennemis. À la fin de l’attraction, un écran s’affiche avec le score de tous les joueurs du kart et vous pourrez alors apercevoir qui a obtenu le meilleur score.

Entrée de l’attraction Mario Kart à Super Nintendo World.

Le problème de cette attraction, c’est le manque terrible de sensation. On ne ressent absolument rien. Mario Kart est un jeu de course, on aurait pu s’attendre à de la vitesse, il n’en est rien. Honnêtement, l’attraction est très lente et presque ennuyante. Pour avoir eu la chance de la faire plusieurs fois, je dois le dire : c’est une énorme déception. Si la première fois on prend juste en mains le fonctionnement de l’attraction, les autres fois, finalement, on ne prend même plus de plaisir même si on comprend comment tout fonctionne. Les lunettes de réalité augmentée offrent un champ de vision extrêmement restreint. S’il faut avouer que le fait de bouger la tête pour viser fonctionne assez bien et que cela est précis, on reste quand même très frustré de l’expérience. On est face selon moi à un prototype qui n’est pas vraiment abouti.

Yoshi’s Adventure : un petit voyage pour petits et grands

Yoshi’s Adventure est la seconde aventure qui s’offrira à vous. Plutôt destiné aux enfants, ce manège vous embarque sur le dos de Yoshi. Vous pourrez alors apercevoir un monde animé grâce à des automates dans l’univers de Yoshi. C’est une belle expérience sonore et visuelle qui plaira aux petits comme aux grands. Comptez environ 1min30 à 2 minutes pour faire l’attraction, ce qui est plutôt rapide mais suffisant. Dans chaque wagon est présent trois boutons qui représentent trois oeufs de trois différentes couleurs. Dès que vous apercevez un oeuf dans le décor, il faudra alors appuyer sur l’oeuf de la couleur qui y correspond. C’est donc également un peu interactif. Notez que chaque attraction (Mario Kart inclus) est reliée à votre application mobile grâce au bracelet connecté. Vous aurez donc des petits stickers à collectionner dans toutes les attractions comme par exemple : “Faire l’attraction 5 fois”, “Capturer tous les oeufs de Yoshi’s Adventure”, etc.

Entrée de l’attraction Yoshi’s Adventure.

L’avantage de Super Nintendo World, c’est que ça ne coûte pas plus cher d’y rentrer comparé à Universal Studios. Aucun supplément n’est à ajouter et lorsque vous accédez au parc avec un ticket à la journée vous pouvez donc profiter du parc complet dont je vous avais déjà parlé. Vous aurez donc accès aux attractions mythiques du quatrième parc d’attractions le plus visité du monde, de la partie Harry Potter comme de Super Nintendo World. Pour ma part, j’habite à côté du parc (je suis à 25 minutes en transport) et j’ai la chance d’avoir un pass annuel, me permettant d’y aller en illimité tout au long de l’année ! Si vous allez au moins trois fois dans l’année au parc, le prix du pass annuel est rentabilisé. Pour ma part, j’y suis déjà allé 28 fois à l’heure où je rédige ces quelques lignes. C’est beaucoup, oui, je sais.

Les mini-jeux accessibles avec le bracelet connecté du parc

Lorsque vous avez le bracelet, vous pourrez accéder à quelques petits mini-jeux supplémentaires. C’est la raison pour laquelle je vous recommande absolument d’acheter ce bracelet malgré son prix de 3000 yens (soit environ 26 euros). Si cela peut paraitre plutôt cher, sachez que vous pourrez également l’utiliser comme un Amiibo sur vos consoles Nintendo avec les jeux qui sont compatibles.

Les mini-jeux sont nombreux : des murs interactifs tactiles, des jeux dans lesquels il faut récupérer des clés, etc. C’est le coeur même de Super Nintendo World puisque ce bracelet vous permet de devenir un acteur du jeu vidéo. Pour la première fois, ce n’est pas vous qui allez au jeu vidéo, c’est lui qui vient à vous. Vous devenez alors l’acteur et c’est ce qui est le plus important pour moi. Cela rend l’expérience incroyablement interactive et immersive. Il vous sera alors demandé d’enchainer les mini-jeux pour pouvoir récupérer des clés à collectionner. Chaque clé que vous pourrez récupérer en réussissant un mini-jeu s’ajoutera alors à votre application mobile et sera stockée dans votre bracelet. Au bout de trois clés, vous pourrez alors accéder au château de bowser pour accéder à l’épreuve finale qui est pour moi le meilleur jeu du parc. Le but étant d’aller libérer la princesse Peach ! Pour moi, je vais être très franc : c’est la meilleure partie de Super Nintendo World. Je préfère jouer à ces mini-jeux que finalement refaire un tour de l’attraction Mario Kart car ces jeux sont beaucoup plus amusants.

Les boutiques : un lieu idéal pour faire le plein de souvenirs exclusifs

Boutique de Super Nintendo World à Universal Studios
L’entrée de 1UP Factory, la boutique principale de Super Nintendo World au Japon.

Que ce soit dans le parc Universal Studios ou bien dans le land Super Nintendo World, vous trouverez des boutiques avec des produits dérivés. De quoi vous permettre de faire le plein d’objets exclusifs. Il existe notamment la boutique de l’attraction Mario Kart ainsi que l’autre boutique principale : “1UP Factory”. Vous trouverez donc de tout : coques de téléphones, vêtements, bijoux, biscuits, figurines, etc. La liste est longue ! Si cela vous intéresse, je vous ai réalisé une autre vidéo YouTube où je vous montre l’intégralité des produits dérivés que vous pourrez acheter sur le parc.

Il existe de nombreux produits dérivés dont évidemment, des produits à l’effigie de Mario et de Luigi !

Que vaut le seul restaurant de Super Nintendo World à l’effigie de Todd ?

J’ai pu y manger à trois reprises et ce que je peux vous dire c’est que mon expérience a été très mitigée. La première fois que je m’y suis rendu, pour moi comme pour mon ami avec qui j’étais, le repas était clairement mauvais. Je pèse mes mots. On s’est demandé s’il n’y avait pas un problème. J’ai pris la pizza en bol et c’était plus que ridicule. Au-delà du pain qui était correct, le bol n’était même pas rempli à la moitié. La quantité n’y est pas du tout mais alors le goût, c’était juste inexistant. Certains aliments étaient encore congelés et le reste avait le goût d’eau. Vous prenez une boite de conserve de tomates et vous mettez ça dans l’assiette, vous obtiendrez le même résultat. Pour le coup, la seule ressemblance à une pizza dans ce pizza bowl, c’était dans le nom du plat… avec le mot pizza. La deuxième fois, je me suis tourné vers une salade de Yoshi. Simple et efficace : de la salade et des fruits. C’est intéressant ce mélange sucré/salé et j’ai bien aimé. Pour ce qui est du dessert, c’est beau et c’est assez classique. Rien de transcendant mais le goût est correct ! Par contre, c’est cher, vraiment. Surtout quand on voit la quantité qu’on nous sert dans l’assiette. Clairement, c’est du foutage du gueule, il faut dire la vérité. Ce sont de trop petites portions. Mais vous me direz qu’on ne vient pas au parc pour ça ? Pourtant, j’estime que l’expérience culinaire est importante malgré tout.

Vous aurez aussi un petit stand à l’effigie de Yoshi si vous le souhaitez. Vous pourrez alors y acheter quelques snacks et des boissons. Pour le coup, j’ai trouvé que cette fois-ci malgré un prix toujours excessif, c’était très bon ! Un petit plaisir qu’il faut se faire quand on vient dans ces parcs car c’est une partie même de l’immersion et de l’expérience selon moi.

Dernier point : on m’a à plusieurs reprises demandé si le monde paraissait aussi petit que sur les photos. Je vais être honnête : ce n’est pas très grand et si vous n’avez pas de bracelet vous ne pourrez pas accéder à tous les endroits du parc, notamment ceux avec les mini-jeux. Donc ce sera rapide de faire le tour et je suis même un peu flippé d’imaginer qu’il y aura beaucoup de monde dans le futur dans un si petit espace. Ça risque d’être plutôt difficile de contenir tout ce monde dans Super Nintendo World mais il faut espérer que les visiteurs feront la queue dans les attractions sans pour autant rester à se balader dans le parc. Les queues étaient assez longues, elles permettent d’accueillir de nombreux visiteurs tout en rendant les autres espaces du land moins chargés. Reste à voir si comparé à maintenant, on pourra toujours aussi facilement accéder à tous les blocs interactifs qui sont un gros point fort du parc. S’il faut faire la queue pour “casser” chaque bloc, autant vous le dire, ça risque de devenir bien compliqué pour profiter de l’interactivité du parc.

Bowser Jr à l’entrée de l’épreuve finale de Super Nintendo World une fois que vous avez récupéré les trois clés.

Vous l’aurez donc compris, cette extension de Universal Studios au Japon est une réussite. Super Nintendo World est vraiment un sublime land, un monde à part. C’est réellement magique et on se croit dans le jeu vidéo. Pour un fan de Mario comme moi, c’est un émerveillement permanent qui semble presque irréaliste. Malheureusement, je trouve que l’attraction principale Mario Kart reste tout de même une grosse déception. Mention spéciale tout de même aux décors et à l’interactivité du parc qui rend l’expérience unique !

Une vue globale sur Super Nintendo World depuis l’attraction de Yoshi’s Adventure.

À l’heure où j’écris ces quelques lignes, le parc a été ouvert au public. J’ai notamment aussi eu la chance de participer à un documentaire sur M6 pour 66 minutes au sujet du parc. Ça a été un vrai plaisir que de pouvoir également vous faire découvrir le parc de cette façon. De plus, ne vous en faites pas : lorsque le Japon va rouvrir ses frontières aux touristes, le parc sera de toute façon bien accessible. Une raison de plus de venir faire un tour à Osaka !